Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2014

JUILLET

 

                JUILLET

 

                Juillet, l'été tout près

                  Les jeux sont faits

                    Avec le martinet

 

 

«  Gronde le tonnerre. Ciel de juillet rouge au matin est un pluvieux voisin. Et puis, zut avec la pluie c'est l'été !.

C'est le temps des cerises et des faucilles. Le blé est bon. Au soleil s'enroulent les couleuvres. Les reines s'activent en ruche. Grouille les grenouilles et chantent le soir les crapauds. Manges des nouilles mais avec des fleurs, à tout cœur. Il y a les roses à bâton, celles qui n'en sont pas, et le liseron, l'ail et le serpolet, le fenouil au milieu de l'avoine. A cheval sur un nuage blanc, Mélusine compte les bleuets dans les blés, et le violet d'une bruyère rose, son regard se perd dans le bleu des lavandes...sa chevelure est mûre comme l'orge. L'été la nature nourrit ses fruits et l'hiver mange glouton ! Oh, la bergère oublie ses moutons. Dans la cour le pigeon tourne, s'ennuie, roucoule et fait sa cour. L'hirondelle lance son cri mais reste ici. Le martinet et la rousserolle des seigles dédaigneux déjà s'en vont. Sur la terre il y a plein de midis et plein de bébés : boutons de rose, renardeaux petits serpents, belettes et petits lapins qui dansent et musardent au petit matin, l’œillet à l'oreille.

L'herbe de feu enivre ; c'est l'armoise l'herbe des teigneux ; est bien un peu amère la bardane ; l'herbe des anges est angélique. Que vois ici fleuri ? La guimauve et le cumin : j'en perd mon latin! ».

 

                  Si le 1er juillet est pluvieux

                Tout le mois sera pluvieux !

         Voilà tout est dit, à défaut d'être frit !

 

            Au potager, au fruitier

Arracher

Le temps de juin ou la terre est encore encore humide prédispose à l'arrachage de l'ail, des oignons, des haricots qui ont rendu leurs récoltes.

Laisser les trognons des pieds de choux en terre mais trancher leur toupet:ils reproduiront des choux un peu plus petits mais bienvenus.

Éliminer les plants en surnombre dans vos jeunes pousses.

 

Semer

Semer en pleine terre la chicorée frisée, et la scarole, les navets, les choux de chine, les laitues d'automne, des radis d'hiver, des haricots verts pour une nouvelle récolte, le chou fleur d'hiver, les poireaux.

Récolter

Les betteraves rouges, les courgettes, les melons, les oignons, les pommes de terre nouvelles, les concombres, les poivrons....

Récolter vos tomates et associez les avec les si bonnes laitues toute fraîches et bien pommées, aromatisez votre salade avec le persil frais et le cerfeuil, et les graines des pieds d'ail ou les fleurs de ciboulette.

 

Les doryphores attaquent les fanes de pommes de terre. Laissez les faire...

Couper une partie des fanes attaquées et laisser ces fanes demi mangées au bestioles.

Il est prouvé que l'on augmente sensiblement la récolte de tubercules si on élimine la moitié de leurs tiges feuillues.

 

Au jardin de fleurs

C'est l'heure de gloire des plantes de l'été en fleurs : toutes ces fleurs célèbrent l'été.

Les roses s'épanouissent, , les capucine assiègent le mur, les lourds dahlias réclame vos soins pour des supports, les insectes butineurs s'affairent :

 

Désherber les allées et vos massifs de fleurs.

IL y a une façon simple de freiner la poussée des plantes indésirables en protégeant le sol désherbé par du carton sur lequel vous ramener la terre ou de petits cailloux ou de copeaux de coques de cacao qui seront un engrais par la suite lorsqu'à l'automne lorsque vous nettoierez votre jardin.

Le produit des tontes est mis autour des plantes ou sur certaines zones qui craignent la sécheresse. Cela maintiendra une certaine humidité.

 

Arrosage

Ils sont nécessaires en juillet et se pratiquent en fin de journée ou vers 7 h avant les rayons chauds du jour.

Vérifier votre système d'arrosage et en prévoir un, avant votre départ en vacances pour vos plantes en pot et en jardinière que vous rassembler pour plus de commodité;

Insectes nuisibles

Un bon purin d'orties fera fuir les chenilles, les pucerons, et autres indésirables et améliorera la santé de vos plantes...

Au fruitier

C'est le temps des cerises, des fraises, des mûres, des prunes, des melons.

Vérifier la santé de vos pêcher. N'oubliez pas de suspendre plusieurs filets de coquilles d’œuf dans ses branches pour lutter contre la maladie des feuilles.

Éliminer les fruits en trop ; soutenez le poids des branches, de même pour les abricotiers, les pruniers.

Là aussi traiter les insectes nuisibles avec le purin d'orties.

 

Recette

 

Suprême de volaille

aux champignons, poireaux et capucines

 

Préparation 40 min

Cuisson 30 min

 

Ingrédients

 

6 blancs de poulet

1 bol de fleurs de capucines

2 cubes de concentré de volaille

1,5 l d'eau de source

1 carotte

1 bouquet garni

125 g de crème fraîche

1 c à s de farine de blé

80 g de beurre

600 g de blancs de poireaux

150 g de champignons de Paris

1 c à c de vinaigre balsamique

1 jaune d’œuf

le jus d'un citron jaune

noix de muscade, sel fin, poivre gris fin

 

Préparation

  • Cuire les blancs de poulet dans un bouillon avec l'eau salée, le bouquet garni,le concentré de volaille et la carotte détaillée en morceaux.

  • Émincer les champignons et les cuire dans un peu de beurre ; mouiller avec le jus du citron. Saler et poivrer et cuire pendant 5 min après le premier bouillon. Réserver au chaud.

  • Laver puis tronçonner les blancs de poireaux , puis les cuire à la vapeur.

  • Réaliser une sauce blanche légère en versant la farine dans 50g de beurre fondu. Bien mélanger et mouiller avec le bouillon de poulet. En fin de cuisson ajouter le jaune d’œuf auquel vous avez mélangé le vinaigre balsamique et l'ajouter à la sauce pour la lier. Saler et poivrer, saupoudrer d'un peu de muscade râpée. Battre le mélange pour l'alléger ; avant de la servir, ajouter la crème fraîche.

  • Laver les fleurs de capucine et les égoutter, les faire revenir dans le reste de beurre fondu. Les mélanger aux poireaux, en ajoutant un peu de sauce blanche. Vérifier l'assaisonnement et réserver au chaud.

  • Servir les blancs de poulet dans un plat creux ; disposer autour les champignons, les poireaux et fleurs de capucine ; napper de sauce. Mettre quelques fleurs de capucine pour la décoration du plat.

 

 La minute d'une fleur

 

Ce n'est pas sur l'air du tralalas que l'on vient à moi !

Écoutez encore :

Dansons la capucine

y' a du plaisir chez nous,

On pleure chez la voisine,

On rit toujours chez nous, you !

Le Jean Baptiste Clément vous offre son dernier couplet bien simplet !

On me nomme cresson d'Inde ,  :ah ! les souvenir du Pérou d’où je viens

les montagnes en pain de sucre vert et les champs en mouchoirs de poche

ou poussent la pomme de terre noire, les tomates de toutes les couleurs, l'avocat ces « couilles du diable » et moi en rouge et jaune orangé. IL fallut les conquistadors pour me faire connaître en Europe …

On se nourrit avec moi, on se soigne avec moi, on brûle d'amour avec moi...

Dans mon sang, le souffre qui lance des éclairs dans les nuits noires ;

je suis une sorcière au casque ailé, au goût poivré, au goût de radis noir,

Je suis une fée dans votre lit, dans vos cheveux, dans votre beurre et vinaigre.

Fi le vinaigre et vive la douceur de mes pétales de feu au creux de vos salades.

Parez vos chapeaux et vivez dans vos châteaux en chantant ma renommée !

Dansons la capucine et buvons le rosé frais !

 

                             Alice Caron Lambert

                Auteur et expert en gastronomie florale

 

 

 

Les commentaires sont fermés.